La vie n’a pas toujours été aussi rude pour Mvelo, quatorze ans, et sa mère Zola, qui vivent dans les bidonvilles de la périphérie de Mkhumbane, en Afrique du Sud. Autrefois, auprès de Sipho, l’amant de Zola, un avocat aisé, elles connaissaient de bons moments. Autrefois, Zola était championne de course à pied dans son école, et promise à un bel avenir. Jusqu’au jour où elle est tombée enceinte et où son père l’a reniée, l’exilant chez sa tante qui tient le bar clandestin dans lequel sa fille Mvelo a grandi… Lorsque Zola, la « malade en trois lettres », succombe au VIH, Mvelo, enceinte du pasteur qui l’a violée, part en quête de ses origines. Armée de sa résilience et d’un féroce instinct de survie, la jeune fille va devoir affronter un monde ravagé par l’apartheid qui laisse bien peu de chances à son genre et à sa condition. Avec ce roman court et percutant, véritable coup de poing littéraire, l’autrice peint le portrait de deux femmes, une mère et sa fille malmenées par la vie, et qui se battent bec et ongles pour conserver leur liberté. À travers une plume incisive qui ne laisse pas de place aux concessions, Futhi Ntshingila nous offre un roman social plein d’espoir et d’humanité, dont le message ne connaît pas de frontière géographique ou générationnelle. Car comme le précise la dédicace : « Aux enfants qui vivent en marge de notre société : votre voix compte. »

Prix: 19 euros