La personne de confiance de Didier Van Cauwalaert

Max, un petit gars de banlieue, conducteur grutier à la fourrière, vient d’enlever une voiture sur un emplacement livraison. C’est alors qu’il découvre, sur la banquette arrière, une vieille dame. Faute professionnelle qui risque de causer son renvoi… D’autant plus qu’il la reconnaît : c’est la chef d’entreprise Madeleine Lamor, héroïne de la Résistance, dont la tête orne ses paquets de galettes bretonnes.
En pleine crise de confusion mentale, elle le prend pour son amant de 1944 traqué par la Gestapo. Obligé de gérer la situation pour sauver son emploi, Max se retrouve entraîné dans une aventure hallucinante : défendre cette merveilleuse vieille dame, que son neveu tente de rendre folle à coups de médicaments pour s’emparer de ses biscuiteries. Epatée par la manière dont il la prend en charge, Madeleine l’engage comme ” personne de confiance “.
Du jour au lendemain, il se retrouve décisionnaire au coeur de sa vie, de son entreprise, de sa famille de rapaces. Reste à savoir, comme dit Samira, la voisine de cité qu’il a appelée à la rescousse, si c’est ” le kif absolu ou le plus dangereux des pièges “…